La controverse pied/main : hypothèses sur l’histoire du football Xavier de la Porte – 2006

Catégorie : Tags : ,

De tous les sports pratiqués à grande échelle, le football est le seul qui proscrive, pour l essentiel du jeu, la main et ses prolongements. Qu’il soit devenu ce qu’il est, et pas autre chose, est une conséquence logique de cette proscription initiale. L’expansion fulgurante et durable d’un sport qui oblige les joueurs à faire usage de ce qu’il y a en eux de plus malhabile, ainsi que le succès d’un marché qui organise le spectacle du pied, ne sont pas des hasards de l’Histoire. Entre Londres et Mexico, le football a eu le génie d’inventer « l’homme qui a des mains à la place des pieds ».

L'avis de Clément C.

Pourquoi le football ? Si ce "sport de manchot" surpasse tous les autres jeux inventés par l'homme dans son histoire, quelle en est la raison ? En développant "cinq hypothèses sur l'histoire du football", Xavier de la Porte, journaliste passé par France Culture, Rue 89 et officiant désormais sur Radio Nova, prend le pari d'expliquer le football à travers sa particularité principale : il se joue avec les pieds.

En une soixantaine de pages, Xavier de la Porte refait la relation de l'homme avec sa main et ses pieds, convoque Kant, Darwin, Giraudoux et Aristote, s'introduit dans l'atmosphère enfumée et houblonnée de la Freemason's Tavern à Londres en 1863, en appelle, comme une évidence, à Maradona, s'arrête sur l'exception du gardien de but ("demi-dieu aux mains éternellement rougies de s'opposer toujours au triomphe du pied") et ausculte les rapports du football avec son temps ("Le football n'aurait pas pu naître dans un pays qui n'était pas un empire") et son espace (rapprochant notamment le kick-and-rush anglais à "une pratique d'insulaires ambitieux chez qui toute idée de conquête implique préalablement la traversée d'une mer au moins").

En fil rouge du livre, nous est narré façon commentaire sportif un match de soule en Angleterre en 1315, rencontre au cours de laquelle on croise Stanley Matthews et Ryan Gugs, des putes et un Normand. Objet littéraire non identifié, savant et très drôle, La controverse pied/main est un bouquin qui ne se prend pas au sérieux pour traite ce que l'on pourrait définir comme "le seul sport évolutionniste".